Le mot de la directrice

Mame-Amy Ndour Taylor

1_IMG_1350

Ex-élève du Collège Français Théodore Monod de Nouakchott- Comptable sénior diplômée de l’Ensut de Dakar.

Après plus de vingt ans d’expérience professionnelle à des postes clés dans le secteur pétrolier, j’ai décidé de tourner la page et fais le choix de me consacrer à ma famille et plus particulièrement aux études de mes enfants.

La tâche ne fut pas aisée et diverses questions ont été soulevées par ce choix, dont la moindre n’est pas de savoir si nous tous parents sommes en mesure d’accompagner efficacement nos enfants sur le plan pédagogique.

Le milieu familial est t-il toujours propice aux études (télé, bruits, distractions, famille….) ?Disposons-nous en tant que parents les outils nécessaires pour soutenir un enfant en difficulté ou tout simplement pousser un bon élève à devenir excellent ?

Avons-nous alors le temps nécessaire, comme la majorité des parents actuellement, pour suivre le cursus scolaire de nos enfants ?

En février 2012, l’idée de créer ce centre naquit pour répondre à toutes ces exigences que requiert l’accompagnement scolaire.

Notre mission première est d’améliorer les performances scolaires de nos élèves, de combler leurs lacunes, de les aider à optimiser le travail en autonomie, de stimuler leur curiosité et leur esprit critique et surtout leur redonner l’envie d’apprendre.

Cet engagement, nous le devons à une équipe dotée de réelles qualités pédagogiques et relationnelles! Nous proposons à chaque moment de l’année des enseignants de métier expérimentés de manière exclusive. Professeurs et coachs de qualité, conseils attentifs, telles sont les conditions de votre satisfaction!

Aujourd’hui, Après la classe se veut être une référence dans le secteur de l’accompagnement et du soutien scolaire à Dakar et s’engage auprès de ses élèves et leurs parents à toujours offrir un service de qualité.
J’en profite pour remercier très sincèrement tous les enseignants-coachs de l’équipe Après la classe de m’accompagner dans cette si noble aventure ainsi qu’à toutes les familles qui font confiance à notre structure en partageant nos valeurs et notre défi. Je finirai chers parents avec ce proverbe peulh : « Le savoir est un champ, s’il n’est pas labouré ni surveillé, il ne sera pas cultivé », j’ajouterai encore moins récolté!

Mame-Amy Ndour Taylor